Radio Culte » Investir » Quels placements pour une trésorerie d’entreprise ?
placements pour trésorerie d'entreprise
Investir

Quels placements pour une trésorerie d’entreprise ?

Pour exceller en tant qu’entreprise, il est important de bien veiller sur sa trésorerie, tout en s’assurant de fructifier chaque centime. Dans ce cas, il est recommandé de faire travailler les ressources financières dont on dispose, en optant pour un placement relatif aux besoins de sa structure et à ses domaines d’expertise. Alors, pour quel placement opter pour la trésorerie de son entreprise ? 

Les parts de SCPI

Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) s’occupe de l’acquisition et de la gestion d’un pack de biens immobiliers locatifs. C’est l’un des meilleurs placements pour une trésorerie d’entreprise. En effet, ce placement Trésorerie est une opportunité d’investissement collectif qui est administré par une société de gestion. Elle vous permettra de dégager des revenus locatifs sur le long terme. 

En effet, la SCPI fait une collecte de fonds auprès de plusieurs investisseurs. Ensuite, elle fait une recherche et achète des actifs immobiliers, souvent tertiaires. Elle s’occupe de la gestion locative et des travaux de maintenance. Enfin, elle distribue les revenus de façon trimestrielle à chaque porteur de part en fonction de sa quote-part. Il existe deux grands types de fonctionnements sur le plan juridique : la SCPI à capital fixe et la SCPI à capital variable

 placement immobilier

Le contrat de capitalisation

Le contrat de capitalisation représente aussi un excellent placement pour une trésorerie d’entreprise. Produit d’épargne limité dans le temps, il donne la possibilité à une entreprise ou à une personne morale de mettre sa trésorerie en valeur. Comme l’indique son nom, ce processus se base sur la capitalisation. Il s’agit par conséquent de la conversion en capital de la trésorerie qui a été investi par l’entreprise. En effet, cette conversion suppose que le bénéficiaire ne percevra pas des intérêts régulièrement sur les montants investis. Toutefois, il alimente un capital toujours plus important qu’il pourra percevoir ultérieurement. 

Dans son fonctionnement global, ce placement Trésorerie rappelle les assurances vie conventionnelles. En effet, lorsqu’une personne morale souscrit un contrat de capitalisation, il ne pourra toucher le capital majoré des plus-values qu’à la fin. Il peut le recevoir dans sa totalité ou sous forme de rentes. Toutefois, il faut préciser que vous pouvez avoir accès au capital en cas de besoin. En outre, le socle de ce type de contrat est formé par deux grands types de fonds : les fonds à capital non garanti et les fonds à capital garanti.

Les conditions d’accès

Pour accéder au contrat de capitalisation, vous devez remplir certaines conditions. En effet, il faut simplement que votre entreprise ait la gestion de son patrimoine comme vocation première. Par conséquent, ce placement est préconisé lorsque vous disposez d’une holding passive ou d’une entreprise patrimoniale. Il peut également s’agir d’une entité juridique à but non lucratif (fondation, association, etc.).  

OPCI : Organisme de Placement Collectif Immobilier

Comme son nom l’indique, l’OPCI est un produit d’investissement qui se base en majorité sur l’immobilier. Produit d’épargne sur le long terme, il associe des actifs financiers (30 à 35 %) et des actifs immobiliers (60 %). L’OPCI est une option qui vous donne la possibilité de diversifier votre épargne en investissant via un contrat de capitalisation, un contrat d’assurance vie, etc. Son système de fonctionnement s’inspire de la gestion collective. 

Cette dernière consiste à faire la collecte de fonds auprès des investisseurs. Ensuite, ces sommes sont investies principalement dans des immeubles physiques, ou des actions qui proviennent des entreprises immobilières. Les fonds de placement concernent généralement les murs commerciaux, l’immobilier tertiaire et l’immobilier des bureaux. Par ailleurs, retenez que l’OPCI a deux formes juridiques. Il s’agit de la Société de Placement à Prépondérance immobilière à Capital Variable (SPPICAV) et de l’OPCI-FPI.

trésorerie entreprise

L’Usufruit de parts de SCPI

En dehors de ce que vous savez déjà de la SCPI, il est aussi possible d’investir en usufruit des parts de SCPI. En effet, il s’agit d’acheter des parts SPCI en démembrement. Cela représente un excellent moyen pour optimiser la trésorerie de son entreprise. Ce type de placement vous offre d’ailleurs plusieurs avantages. D’abord, il a un rendement très intéressant en comparaison à la somme investie. 

Faiblement fiscalisés, les revenus que génère l’usufruit temporaire de SCPI sont également amortissables. De même, opter pour ce placement, c’est une manière de diversifier son portefeuille d’investissements. Enfin, vous n’aurez pas de soucis de gestion à vous faire, puisque vous n’avez rien à faire, à part investir. 

Comment investir avec l’usufruit de parts SCPI ?

Pour acheter ces parts SCPI, vous devez vous entendre avec un autre investisseur pour qu’il achète aussi la nue-propriété qui y correspond. En effet, il est nécessaire que l’acquisition se déroule de façon simultanée pour que le projet soit un succès. 

Le compte à terme

Pour les entreprises qui souhaitent optimiser leurs finances, le compte à terme est aussi un excellent moyen d’investissement. En effet, pour mettre en place son compte à terme, l’entreprise doit faire le versement des fonds dans la caisse une seule fois et ceci le jour de l’ouverture. Ici, les retraits sont exclusivement possibles le jour de l’échéance. 

Vous avez aussi la possibilité d’alimenter le compte par la suite. Toutefois, retenez que chaque dépôt représente une nouvelle ouverture de compte. En outre, la durée minimale des comptes à terme est d’un mois. Une durée maximale n’est pas fixée, mais les établissements ne dépassent pas généralement le terme de 5 ans et n’ont jamais atteint la limite de 10 ans. 

Commentaires fermés sur Quels placements pour une trésorerie d’entreprise ?